Aller au contenu

Coronavirus bovin (bovins)

Tout d'abord, il faut préciser que le coronavirus bovin est une maladie différente des coronavirus humains. À ce jour, rien ne prouve que COVID-19 ait été trouvé chez les bovins ou que le coronavirus bovin puisse être transmis à l'homme.

Le coronavirus bovin manifeste trois syndromes différents: syndrome diarrhéique néonatal du mollet, dysenterie et infections respiratoires.

 Coronavirus bovin (bovins)

Les symptômes les plus courants du syndrome de diarrhée néonatale sont une diarrhée liquide abondante, parfois accompagnée d'hémorragie, d'anorexie, de déshydratation et, finalement, de décès. La dysenterie affecte initialement les veaux adultes et peut provoquer une diarrhée sévère et une diminution de la production de lait.

Ce virus est communément transmis chez les veaux lorsque les mères ont une diarrhée non traitée ou dans les cas où elles n'héritent pas de l'immunité lorsqu'elles reçoivent du colostrum et n'acquièrent donc pas les anticorps nécessaires pour générer l'immunité. Ce virus est plus stable dans les climats froids, il est donc plus courant d'apparaître pendant l'hiver.

Les coronavirus bovins peuvent également provoquer une maladie respiratoire bénigne ou une pneumonie chez les veaux jusqu'à six mois. Le virus est éliminé dans l'environnement par les sécrétions nasales et les excréments, et le contact avec ces derniers provoque une contagion.

fr_FRFrançais
en_GBEnglish (UK) es_ESEspañol de_DEDeutsch it_ITItaliano zh_CN简体中文 ja日本語 ru_RUРусский hi_INहिन्दी arالعربية id_IDBahasa Indonesia pt_BRPortuguês do Brasil ro_RORomână tr_TRTürkçe fr_FRFrançais